8 juin 2017

si

nous avons un âge

que ce soit passager

celui

de bondir

(Charles Sagalane, « Clos de la Madeleine », 47atelier des saveurs)

 

***

 

Dans l’ordre dit naturel, sensé des choses, l’âge de raison vient après celui du bond. Alors, dès la grande enfance, on peut désapprendre à rebondir (véritablement, avec de l’impulsion!) après les échecs, à sauter dans le vide, à gambader follement sur Papineau ou dans un couloir du Centre des congrès.

Pourtant, n’est-ce pas la raison qui me fait dire qu’age is just a number (via le sourire lubrique et édenté d’un autre passager  -tiens!- du métro)?

Passons rapidement outre le nombre de nos années et célébrons.

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s