15 juillet 2017

We live in a society which sees high self-esteem as a proof of well-being, but we do not want to be intimate with this admirable and desirable person.

(Sara Maitland)

 

***

 

Le voyage – ou devrais-je plutôt dire le déplacement – est un acte intime. Ouvert sur l’extérieur, oui; mais tout cet extérieur passe par un seul filtre, le mien. Les pensées sont autant en mouvement que les jambes; le temps pour lire n’existe plus sauf pour déchiffrer l’espace, pour déchiffrer ma place.

Entre les cris qui font corde à linge d’une fenêtre à l’autre, entre les chats aux aguets et la corneille tranquille, parmi la cacophonie relationnelle, il y a une paix tangible, celle du matin découvert à l’intérieur de moi comme un cerne de café dans ma tasse de thé.

La vie est un jeu qui se joue à un.e, parfois.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s