23 juillet 2017

reste nuit
nuit, reste
je pars

(renée gagnon, des fois que je tombe)

 

***

 

Je pars bientôt. Dans une semaine, pour mieux revenir… partout, ici comme là-bas. La nuit reste, mais j’emporte la lune avec moi, croissant de beauté qui me rappelle que je suis toujours à ma place dessous, ou collée contre lui. Je l’emporte pour l’accrocher sur tous les murs qui entoureront mon sommeil, veilleuse clignotante mais régulière, comme un autre cœur qui bat.

Je pars avec tout ce qui est beau; le laid, le troué, le pus mettable, je le laisse derrière, sur une autre terre où j’espère avoir aussi semé quelques graines de fleurs. La lune le dira… et l’avenir portera conseil.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s