25 juillet 2017

And my heart heart heart is so jet lagged

(Simple Plan et Marie-Mai, « Jet Lag »)

 

***

 

Je disais hier que mon cœur est toujours en avance. Il est toujours en retard aussi, un pas derrière un pas devant, centre vital dans l’équilibre à renouveler des grandes enjambées. Ainsi le rythme du cœur est celui de la marche, et pas celui de la course ou du tramway. Ainsi les coups de cœur s’étirent et résonnent longtemps dans les os, comme le son des cloches de l’église s’éternise contre le béton de mon édifice.

Le mouvement s’est accéléré autour de moi, et même si je suis, happée, ma cage thoracique bat toujours à la même fréquence, celle du fuseau horaire qu’elle a choisi de préserver. Et je me demande alors si la vie se trouve à l’extérieur ou à l’intérieur.

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s