10 aout 2017

Ce monde est fait de destinées portant le masque de coïncidences.

(Tadashi Agi, Les Gouttes de Dieu)

 

***

 

Souvent les formes ne s’ajustent pas parfaitement les unes aux autres, et le carré du pişmaniye placé au-dessus de la tasse ronde laisse voir le thé que celle-ci contient. Pendant quelques secondes c’est l’imperfection de la chose qui me saisit; heureusement, je me rends vite compte du plaisir que le vert apporte à mes yeux, mais aussi au gâteau.

Nos regards ont coïncidé devant, avec la pleine lune, oui. Il y a aussi eu des moments masqués, quand nos yeux sortaient des cadres pour dormir plus longtemps. Si on croit en la destinée, toutefois, il faut croire en toutes les formes géométriques. Et laisser le thé fondre le sucre sur sa langue.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s