27 aout 2017

ne touchons pas au silence
il est notre réserve d’espoir

(Nicole Brossard)

 

***

 

Briser le silence du matin par une pensée – mais laquelle? Il me semble qu’aucune n’a l’élégance des jeux du chaton, la portée des ailes du pigeon, la résonance des cloches du dimanche. Il me semble qu’il n’y a rien à dire tant ma vie est juste en ce moment, que je suis assise confortablement dans la lenteur des entre-deux, que le ciel produit un écho amoureux.

Je ne sais pas où mes pas et ceux des autres me mèneront, mais je garde espoir. Puisqu’il y a assez de silence : autour, en moi.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s