28 aout 2017

Le présent n’est pas un passé en puissance, il est le moment du choix et de l’action.

(Simone de Beauvoir)

 

***

 

Hier, j’ai vécu une longue insomnie. De décalage horaire, oui : vu que j’ai pris six heures d’un coup, ma tête cherchait à suivre mon corps dans le futur. Comme si elle n’en avait pas assez à dealer avec le présent, cette nuit striée de lumière, cette berceuse sur disque au cœur de la ville. J’ai joué tous les rôles dans plusieurs dialogues puis, après quelques heures, épuisée, j’ai finalement sombré dans les bras de la confiance.

Je l’avais pourtant déjà, la confiance… mais il fallait que j’en fasse le tour, que j’en répertorie toutes les ombres avant de pouvoir m’y livrer. Parce que je n’avais pas encore compris qu’un des choix que je peux faire dans le présent, c’est celui de l’inaction.

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s