4 septembre 2017

Isn’t it true love that gathers folks around the tea tray ?

(Omar Sayed, dans Transes)

 

***

 

L’amour, le vrai amour. C’est ce que je cherche à travers chaque action, à recevoir oui mais aussi à donner, surtout à partager. Et ce que je cherche, parce que je le cherche, je le fais advenir : le gout de toast brulée dans ma tasse, le vert d’eau des langues amoureuses, l’alignement de cœurs couleur dragée sur mon poignet.

Notre sens du gout ouvre les portes de notre univers intérieur, celui où des nuages d’étoiles blanc lavande éclatent à des moments où on ne s’y attend pas, parmi la brunaille neutre des jours. Assis ensemble, nos sens du gout entrent en collision, en une collision génératrice, et nos bouches prennent la teinte de la gomme à mâcher. À la glycine.

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s