10 octobre 2017

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une

(Raphaëlle Giordano)

 

***

 

Voilà plus d’un an que j’ai entamé ma troisième ou quatrième vie, ça dépend comment on compte, et j’apprivoise peu à peu la force et l’ampleur des vagues qui me transportent, m’écrasent, me plient en deux, m’élèvent. Je me sens immense, et j’arrive à le vouloir, comme si mes cellules, ma fourrure de chat comprenaient enfin que j’étais et toute petite et si grande.

La plante de mes pieds commence à épouser le sol sans douleur, à caresser les dalles de leur rondeur à leur tranchant. Cette nouvelle vie sera mouvance, avec une ancre qui clapote, légère au milieu du mouvement.

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s