23 janvier 2018

Je me sais belle et charmeuse et à un angle irrésistible de ma vie. Je tiens en main tous les instants futurs.

(Aude Seigne, Chroniques de l’Occident nomade)

 

***

 

J’en ai assez, de charme et de superpouvoirs. J’en ai assez, d’âge pour savoir que tous les instants futurs m’échappent et prennent l’avion parfois sans, parfois avec moi, assis près du hublot à regarder les maisons et les voitures disparaitre lentement de nos préoccupations. J’en ai assez, du stress des autres qui me colle au fuselage comme une couche de verglas.

Pétrifiée par la glace, je ne tiens rien du tout en main, sauf un passeport, même pas encore de carte d’embarquement. Et c’est toute ma vie que je tiens en main.

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s