14 février 2018

Le monde passe par ici.

(Gatien Lapointe)

***

Le monde passe parfois entre mes coups de ciseaux, parfois entre mes coups de hanches, toujours par mes coups d’oeil. Chez moi j’ouvre le passage à une couette aérienne, à des électrocardiogrammes en maquillage, à un doigt qui trace mes cernes avec douceur. Chez moi ça sent bon la rue et l’encre sur la peau.

Oui, le monde passera toujours par ici; vous me direz de faire attention, que je dessine des chas disproportionnés à mes aiguilles, que j’ai le droit de fermer la boutique ou la bouche parfois. Et moi j’ouvre les bras, le coeur en croix.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s