15 février 2018

Fuir n’est pas seulement partir, c’est aussi arriver quelque part.

(Bernard Schink)

 

***

 

Partir peut-il se faire dans le flow? Oui, même si ce n’est pas ce que j’ai fait, toujours occupée à mes six assiettes à thé en même temps. Toutefois, je peux toujours me reprendre, et arriver dans ce même flot d’idées, de précision, de dissection du cœur qui emballe et ne fait plus toucher la terre – que les étoiles pupillines, que les pétales de rose céramiqués.

Si on me demande ce que je fuis, je dirai : l’attachement aux conséquences. Le vertige intérieur qui me tient éveillée, qui me tient importante. Mais moi je ne suis qu’un kolaj de sons, qu’une kompozisyon. 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s