27 février 2018

Demain n’a pas tenu ses promesses. C’est toujours la ville qui décide.

(@sarajevo_vignettes, Instagram)

***

C’est toujours la ville qui décide, peu importe mes souhaits déposés un par un dans le compartiment du jour qui leur est attribué. Au lieu de pilules, parfois elle m’offre cinq types de fromages et même un café turc sur la terrasse, nouveau type de flirt. C’est la ville qui décide parce que tu n’as pas été capable de décider, aveuglé par ses promesses.

Ce n’est pas un reproche que je te fais. Chacun.e va où iel se sent le mieux*, et tu es allé demain, exactement comme j’ai choisi de le faire il y a un peu plus d’un mois. Au final, à qui remettre mon coeur de soie, cet écrin battant pour doigts modèles? À moi-même… à İstanbul.

* Reformulation féminisée d’une citation de Miljenko Jergović utilisée ici.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s