17 avril 2018

Et la ville vers laquelle en trébuchant
quand même va le pas
n’est plus mirage n’est plus désir
est
reconnu d’avance
cette déchirure absurde.

(Monique Laederach)

***

Après le petit déjeuner turc trop copieux, je ressens cette déchirure absurde dans la panse, où quand même va le pas / trébuchant quand l’appétit aveugle. Je tremble comme un morceau de hellim dans la poêle, toi comme une tranche de sucuk, et nos fumets ne peuvent nous satisfaire car nous sommes humain.e.s, créatures sur deux pattes aux ailes encombrées, dysfonctionnelles, rompues.

Le désir et même le mirage ne sont que moteurs, je l’aperçois maintenant que toute cette ville est en moi, sel sucre gras et poussière. Ce qui compte c’est de l’avoir mangée ensemble, et de voir dans nos assiettes vides des plans d’eau où jouer.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s