26 avril 2018

Interrogations du marcheur ? S’en aller

(Mario Cholette, « Poème lent », dans Exit no 89)

 

***

 

J’ai choisi de tester ma nouvelle vérité de marcheuse et de voir à quel point elle résiste aux aléas de la vie. Par le biais de je ne sais quoi, je me suis lancé des défis : la date limite et le chargeur oubliés à l’école, l’eau sale alors que j’ai déjà lancé une brassée de vêtements, les évènements qui s’annulent ou se redisposent comme une corde à linge qui se détache et s’effondre dans la poussière.

Interrogations de la marcheuse? Se tourner vers le mur comme pour se moucher et faire un quick stop du cœur : prendre son pouls, OK il se meut encore, il a de quoi faire face, mon sourire et ma main ouverte en soleil aussi d’ailleurs. Rire, et puis s’en aller.

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s