25 mai 2018

I think the prime reason for existence, for living in this world is discovery.

 

(James Dean)

 

***

 

Pendant le cours de bhangra, ouvrir la fenêtre pour inspirer et découvrir que la douleur s’en est échappée pour aller se rouler sur un toit. Les éclairages feutrés projettent des lynx gémissants sur les pauvres petits corps des chats juchés haut; pourtant la peur reste extérieure à mon corps dansant, elle demeure un personnage essentiel à la nuit, un parmi d’autres.

Et le matin quand je me sens extérieure à moi-même, perchée sur une épaule comme sur un navire de carton, je me rappelle que la découverte, c’est aussi celle de ce que j’arrive à faire avec le sourire. C’est aussi la coupe de quelques mèches de ma frange afin de mieux encadrer l’avenir.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s