4 juin 2018

But if the essence of time is change,

How can anything become nothing?

(Louise Glück)

***

Le coeur voyageur peut-il s’éteindre demain? Oui, il le peut mais son quelque chose ne deviendra pas un rien pour autant, il y aura d’autres aventures dans les loges de makyaj des pharmacies question d’avoir l’air de tout sauf soi avant les randevu importants. Question d’essayer sur sa peau, pourtant çok güzel, de nouvelles façons d’être soi.

J’ai tenté cette année d’explorer comment le coeur pouvait changer les voyages, comment les voyages pouvaient changer le coeur. Ma façon d’être, que je traine partout sans le savoir, a frisé avec l’humidité. Mon coeur a ralenti, mes cernes sont devenus mor, mon espoir a pris une forme que je n’aurais jamais cru qu’il prendrait : celle de rester.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s