16 février 2018

If you wish to make an apple pie from scratch, you must first invent the universe.

(Carl Sagan, Cosmos)

 

***

 

Pour m’installer quelque part, je dois d’abord l’inventer. Lui ouvrir un espace partout en moi, un espace aussi grand que des bras qui dansent le bhangra – parce que oui, comme l’albatros j’ai plus d’envergure que de longueur. Je dois aussi inventer le sourire du professeur indien, en saupoudrer mon salep alors qu’il est encore trop tard pour aller à la banque, que c’est encore çok komplike; prendre la vie avec un grain de sucre.

Je ne sais pas quelle recette je fais à partir de rien. Bien sûr que je ne peux connaitre le résultat encore, puisque j’invente les attitudes en chemin. Ainsi mes épaules se dénouent, un soubresaut à la fois.

3 décembre 2017

If you wish to make an apple pie from scratch, you must first invent the universe.

(Carl Sagan, Cosmos)

 

***

 

Je me trouve ici à inventer des künefe au lieu des tartes aux pommes, les deux mains sur la barre d’un (otobüs – vapur) quotidien qui se crée au fur et à mesure que je me recrée. Les ingrédients sont les mêmes partout pour fabriquer une personne : de l’air, du sommeil, de l’amour, des déjeuners et du çay; bref, ça prend un univers pour faire une personne, mais aussi une personne pour mettre au monde un univers…

Je ne sais plus faire la différence entre ce qui existe sans moi et ce qui existe grâce à moi. Je préfère croire que les cris des goélands tracent une ligne autour du monde, çizgi, reliant ensemble toutes ces villes qui font partie de moi.