27 mai 2018

Everything is rhythm, the entire destiny is a single celestial rhythm, just as the work of art has a unique rhythm.

(Friedrich Hölderlin)

***

Si tout est rythme, alors je fais aussi partie de ce rythme. Ce n’est plus suffisant de dire que les choses ont leur propre, unique rythme et que le mien peut en différer même s’il doit au final s’y accorder; ce n’est plus suffisant de chercher ni de trouver mon rythme personnel si au final il n’existe pas.

Il y a eu, et il y aura des tramvay dans ma vie qui me regarderont en face, fonceront vers moi pour se détourner au dernier instant. Trop occupée à m’absorber, je ne les aurai même pas remarqués, en l’absence d’impact sur ma peau. Pourtant si j’avais baissé les yeux un peu plus loin, de l’autre côté de la haie par exemple, j’aurais vu que les ray étaient incrustés d’avance – j’aurais pu me lever et les voir, ou les ensevelir.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s