29 mai 2018

J’ai beaucoup de respect pour le hasard. Je crois à cette acceptation des objets donnés, et de la vie donnée, qu’il faut prendre telle qu’elle vient.

(Marguerite Yourcenar)

 

***

 

Je me demande si c’est le hasard qui met sur mon passage des gens au profil impossible / miroir. J’ai beaucoup de respect pour ce que je n’arrive pas à nommer, hasard me semble trop impertinent, aussi plate que la perspective d’une journée passée à la maison avant que j’aie décidé de la semer de petites beautés. Il y a bien un donné mais d’où vient-il, comment tombe-t-il, je n’ai pas envie de le savoir sauf lorsque je verse le thé de ma théière : en reste-t-il?

Il reste toujours des fleurs blanches mystères qui parfument des soirées au balcon. Il reste toujours des partages de cheesecakes à faire. Il faut prendre / la vie / telle qu’elle vient, parce qu’elle vient.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s