12 octobre 2017

rêver est une vérité aussi

(François Charron, La beauté des visages ne pèse pas sur la terre)

 

***

 

Rêver est une vérité aussi. Ce sont les mots que j’aurais employés si j’avais pu franchir d’un saut les Alpes suisses, aller au-delà du choc du matin. J’enverrai plutôt ces mots de l’avion, car c’est là où je pense toujours le plus clairement, sans appartenance à aucun espace, à aucun temps.

Quand un de mes rêves s’effondre, je le regarde lentement tomber du hublot, voleter jusqu’à devenir tout petit, puis je respire large pour que d’autres rêves, ceux qui sont des vérités, puissent se remettre à pulser au soleil. Mes yeux redeviennent roc, et un Weinseller Journal s’ouvre devant moi.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s